fbpx

Proposition 67 : Bâtir un grand lieu multidisciplinaire et de dimension nationale

67. Bâtir un grand lieu multidisciplinaire et de dimension nationale afin d’accueillir des expositions à rayonnement européen.

Votre vote
[Total: 1]

2 Commentaires

  1. adieussiatz

    Bâtir un tel lieu dans le quartier du Mirail en lien avec l’université Jean Jaurès, l’école d’archi en particulier mais aussi toutes les filières liées à l’art et à la culture sur le campus. Cet équipement doit aussi être le réceptacle des nombreuses initiatives des habitants du Mirail et de Bagatelle sur le plan artistique et culturel. La maison de l’image était un beau projet et il y a sans doute un axe participatif à revoir. Un tel équipement doit permettre de valoriser l’image du quartier, de le dynamiser et d’y faire venir des personnes d’autres quartiers, d’autres villes et d’autres pays. Je pense à un équipement dont le contenu permanent se focaliserait sur la rencontre de l’art avec les sciences et techniques dans le but d’expliquer des phénomènes universels : le travail, les migrations, le climat, le plurilinguisme, le multiculturalisme, les déplacements, la démocratie, le totalitarisme, la nutrition, voler, mourir, naître, l’identité, les religions, la guerre, l’esclavage, le racisme, etc. L’art contemporain, la danse, le théâtre, le cinéma, des documentaires, des conférences avec des artistes en résidence (étudiants du Mirail, artistes étrangers : plasticiens, écrivains) en lien avec des chercheurs, des penseurs ou des entreprises des secteurs concernés viendraient donner de la matière aux grandes questions de notre monde mais les habitants seraient amenés à participer en amenant des objets à même de constituer les collections en lien avec les thématiques que je viens d’énoncer. Les habitants seraient aussi associés dans la création d’œuvres commanditées ou co-créées avec les artistes en résidence, les chercheurs et les penseurs dans le cadre de l’expo permanente mais aussi des expo temporaires. Ce ne serait pas un lieu vertical, non démocratique tentant d’imposer une culture standardisée mais un lieu pluridisciplinaire et démocratique reflet des hommes et des femmes qui habitent un territoire.

    Réponse
  2. adieussiatz

    il faut aussi agrandir, mettre aux normes, embellir le musée des Augustins qui doit devenir le premier musée des Beaux Arts de France au niveau de ses collections et de sa surface d’exposition. Réinventer le Quai de Savoirs qui manque d’ambition et semblé déconnecté de la population. Il faut aussi attirer les fondations d’entreprises et les encourager. Il y a les moulins du Bazacle mais EDF pourrait ouvrir une autre fondation, Airbus, Thales, Safran et d’autres entreprises pourraient créer des lieux dédiés aux arts, aux sciences loin du carcan ministériel qui asphyxie toute forme de créativité et donne très peu de financements. Je pense que Toulouse pourrait créer enfin un musée des migrations dédié à l’histoire et à la mémoire des Espagnols, Italiens, populations du Maghreb et d’Afrique subsaharienne….il y a de quoi faire car la ville est sous-développée en matière d’équipements culturels par rapport à sa taille…et inutile de faire un copier coller de Nantes avec les machines…on peut trouver des idées locales ici !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This