fbpx

23 avril 2019

La rénovation du quartier de la gare Matabiau est au cœur du projet Toulouse EuroSudOuest. Je considère que la gouvernance brutale de Jean-Luc Moudenc au sujet de la Tour Occitanie a abouti à rompre le dialogue pourtant fructueux avec les associations impliquées dans la concertation, mettant ainsi à mal l’acceptation globale du projet de rénovation du quartier de la gare.

Ce 23 avril 2019, j’ai rencontré les commissaires enquêteurs conduisant l’enquête publique Toulouse EuroSudOuest. Fidèle à ma volonté de fournir un travail constructif au service de Toulouse, j’ai déposé une contribution compilant mes demandes et mes propositions afin d’améliorer le projet de rénovation du quartier de la gare Matabiau.

Dans cette contribution à l’enquête publique Toulouse EuroSudOuest j’ai renouvelé mon soutien à un projet de réhabilitation du quartier de la gare Matabiau, tout en formulant des propositions visant à adapter le projet actuel afin de le rendre plus compatible avec les enjeux de notre temps.

Quelle est ma proposition sur la Tour Occitanie ?

Je souhaite qu’une concertation sincère soit enfin organisée sur ce projet de la Tour Occitanie, à l’initiative de la collectivité, afin de véritablement tenir compte de l’avis des Toulousains.

Si cette concertation n’est pas en capacité de faire émerger un consensus, je propose qu’un referendum local soit organisé pour statuer sur l’opportunité d’autoriser la construction de la Tour d’Occitanie.

Quelles sont mes propositions sur le projet Toulouse EuroSudOuest ?

  • Une enquête complémentaire

Je regrette que la déclaration d’utilité publique attendue ne concerne qu’une partie mineure du projet Toulouse EuroSudOuest (seul 9 hectares sur les 135 hectares du projet sont concernés pas l’enquête publique), laissant planer le doute quant aux intentions de Toulouse Métropole sur le reste du projet urbain.

Je propose alors qu’une enquête publique complémentaire soit organisée afin d’associer les Toulousaines et les Toulousains à l’évolution plus large du quartier nouvelle gare Marengo, déplacement de la gare routière …Etc) lorsque le projet sera arrivé à maturité.

  • Des engagements fermes sur les intentions affichées

Je souhaite que le projet Toulouse EuroSudOuest soit exemplaire en matière environnementale. Je demande que les intentions affichées (végétalisation des espaces publics, réseau de chaleur, infiltration des eaux de pluie, etc.), soient transformées en engagements fermes préalablement à toute déclaration d’utilité publique.

  • Une meilleure anticipation des démolitions à l’avenir

Je regrette que les expropriations et démolitions imminentes n’aient jusqu’à présent pas été précédées de la construction d’immeubles neufs afin de proposer des relogements aux riverains ne souhaitant pas quitter le quartier.

Je propose de mieux anticiper les démolitions à l’avenir afin d’acompagner les habitants u secteur vers les relogements au sein même du nouveau quartier.

  • La conservation d’une architecture représentative de l’histoire ouvrière et industrielle de ce quartier

Je souhaite que la construction du nouveau quartier de la gare ne se traduise pas par l’effacement pur et simple de l’histoire ouvrière et industrielle du secteur Matabiau.

Je propose que quelques immeubles représentatifs de l’architecture des faubourgs puissent être conservés, réhabilités, et rehaussées afin d’inscrire le projet dans l’histoire du quartier de la gare.

Share This